Corse sauvageDui Pedi (Montagne)Pastoralisme

Deux jours de randonnées entre Bastelica et Bocognano

A la demande de Cors’Aventures pour le compte d’un séjour multi-activités bien vitaminé proposé par l’UCPA nommé Beautés Sanguinaires j’ai eu le plaisir d’encadrer deux jours de randonnées entre Bastelica et Bocognano particulièrement plaisants.

Le groupe, constitué de personnes d’horizons divers, a su trouver une dynamique de bonne humeur qui a rendu toutes les difficultés du parcours beaucoup plus faciles. Et il y en avait quelques unes pour certain(e)s novices.

Le premier jour consiste en effet en une longue traversée entre les villages de Bastelica et Bocognano. Passer de la vallée du Prunelli à la vallée de la Gravona n’est pas chose aisée sur ses pieds.

Il faut tout d’abord monter jusqu’au bergeries de Verdanese en suivant le canal d’irrigation de l’Ortola (dérivé de Ortu, jardin en corse) et sa superbe cascade. Bien abrités au frais des châtaigniers cette première partie permet de découvrir le patrimoine de Bastelica, village de montagne qui a transformé son économie basée sur la châtaigne en une économie basée sur la charcuterie.

Après quelques efforts se découvre alors le plateau de Verdanese où paissent de nombreux troupeaux. Nous avons eu la chance de trouver Marco, le berger de Verdanese, juste avant son impiaghjera (transhumance de la montagne à la plaine), et nous avons ainsi pu se procurer deux fromages au gout si particulier de l’estive et de ses senteurs d’alpages. Un spuntinu (pic-inc corse) bienvenu et quelques baignades ayant requinqué tout le monde il était temps de se lancer dans la grande descente vers Bocognano.

Pour la première fois le massif du Monte d’Oro se dévoile avec le terrain de jeu de la journée suivante: le vallon de la Richjusa. Longue et parfois technique, cette descente de plus de 1000m a mis a rude épreuve les organismes, mais la bonne humeur aidant nous atteignons Bocognano et le bar des Amis synonyme de fin de journée !

Après une belle soirée au camp de base de Cors’Aventures, le lendemain tout le monde se réveille sous les meilleurs hospices météorologiques: tempête de ciel bleu pour toute la journée, que demander de plus quand on se prépare pour une journée de randonnée atypique dans un des plus beau canyon de Corse.

Et la journée a été à la hauteur des espérances. Un bon rythme de marche plus une ambiance de fête ont donné une superbe journée de randonnée, avec pauses baignades magiques et quelques dépassements de soi face à son appréhension du vide.

Ce groupe super sympa finira même sa semaine en beauté avec une incursion au bal de mon village Eccica-Suarella. Merci encore à vous Benjamin, Claire, Corinne, Elise, Fanny, Francesca, Jeremy, Lucy, Muriel, Tanguy, Tony, Venus et Veronique ! A bientôt sur les chemins corse je l’espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *